Therapie2.jpg

Thérapie

Pourquoi la voix de la mère ?

 

Le principe de la stimulation cérébrale auditive consiste à reproduire les stades de développement de l'audition afin de corriger les problèmes d'audition et d'équilibre.

 

Selon le professeur Tomatis, le fœtus perçoit principalement les hautes fréquences de la voix de la mère. Donc, on commence par retirer progressivement les basses fréquences de la musique. La théorie de la voix maternelle du professeur Tomatis a été confirmée dans une étude scientifique de l'Université de Stanford, intitulée «Les circuits neuronaux sous-jacents à la perception vocale de la mère prédisent les capacités de communication sociale chez les enfants.».

 

Suite à ce « retour acoustique » vers l'écoute prénatale, l'écoute est répétée 'comme dans l'utérus'. La musique, ou la voix de la mère, ne contient que les fréquences supérieures à 6000/8000 Hertz. Cette phase, au cours de laquelle les basses fréquences sont filtrées, produit souvent des réponses psychologiques particulières chez les enfants. Par exemple, l'enfant peut s'accrocher à la mère ou présenter un comportement régressif.

 

Pour la phase suivante, que nous appelons « accouchement sonore » par analogie avec l'accouchement, les fréquences absentes sont progressivement réintroduites, jusqu'à ce que la voix de la mère, ou la musique, soit complètement dé-filtrée, donc «normalisée». Ce processus représente la transition depuis la perception acoustique filtrée dans le liquide amniotique vers la transmission du son par conduction aérienne. Toutes les phases jusqu'à la fin de l'accouchement sonore constituent la phase passive de la thérapie.

 

Lorsque la voix de la mère n'est pas disponible (adoption, décès de la mère), la musique de Mozart peut être utilisée comme voix de mère non émotionnelle. La musique de Mozart s'y prête parfaitement, comme le décrit le professeur Tomatis dans son livre : «Pourquoi Mozart». La musique de Mozart est particulièrement riche en hautes fréquences, qui sont indispensables pour un effet optimal de la thérapie. De plus, son rythme est similaire au rythme cardiaque d'un fœtus.

 

Les nouvelles connexions neuronales formées pendant la phase passive sont sollicitées par la phase active. L'enfant lit une histoire à haute voix au microphone, répète des mots ou des phrases ou chante. Lors de l'apprentissage d'une langue étrangère, la personne est immergée dans un «bain sonore» afin d'ouvrir ses oreilles et son cerveau aux fréquences de la langue cible. Dans certains cas, des exercices guidés par un orthophoniste et des exercices moteurs peuvent être ajoutés.

  • Twitter
  • Facebook
  • Instagram

ADRESSE

Stationsstraat 36
3800 ST TROND
BELGIQUE

+32 (0) 11 70 55 80

Réservez votre thérapie ici

Ontdek ook ons moederbedrijf www.atlantis-vzw.com